Histoire de fruits exotiques

La banane.

Banane

Connut très tôt dans l’histoire de l’homme pour ses qualités gustatives et alimentaires, la banane cache jalousement son pays d’origine bien qu’elle soit sans conteste d’extrême orient. Tous les botanistes sont enfin d’accord là-dessus, mais la seule preuve ne vient pas de ce que les Sri Lankais considèrent longtemps la banane comme le fruit défendu qui fit tant de ravages au paradis terrestre.

Le bananier : qui n’est pas un arbre mais une plante annuelle de six à huit mètres de haut.

bananier 1

Il a besoin tout à la fois de chaleur, d’humidité et de lumière. L’Amérique du sud , l’Amérique centrale, l’Asie et l’Afrique sont donc des terres productrices privilégiées. Mais les problèmes de transport ont longtemps retardé son apparition en Europe ou elle n’est devenu monnaie courante qu’à la fin du 19e siècle. Il faut cependant faire des distinctions car il y a banane et banane : il en existe plus de 300 variétés.

La banane douce la poyo originaire des Antilles et celles que nous croquons allègrement.

poyo

La banane plantain

banane-plantain

n’est pratiquement pas consommable crue ,elle se fait cuire comme un légume.

La banane rouge ou rose 

bananes-rouges1

la petite naine ou nana , est le fruit d’un bananier nain, mais il existe aussi une( grande naine).

la gros Michel

téléchargement

originaire de Malaisie, était très répandu autrefois en Amérique latine,  elle est en voie de disparition, etc. Donc pour la cuisson, préféré toujours des bananes plantain grosse et charnue, si vous en trouvez, sinon utilisez (nos) bananes dans ce cas là, choisissez les très ferme : plus elles seront vertes, plus elles seront propre à la cuisson en version salée. Pour la confection des desserts, une banane tigrée (signe que l’amidon du fruit est transformé en sucre) est préférable et plus digeste.

La banane hait le froid : ne la mettez pas au réfrigérateur sous peine de la voir noircir , cette fille des îles tropicales gel à une température inférieure à 10°. Comme l’avocat, une banane mûrira tranquillement à température ambiante, mais pas dans une pièce chaude qui la ferait ramollir. Si Alexandre le grand interdisait à ses soldats la consommation de bananes(qui alourdissent l’estomac), on peut en déduire que les propriétés nutritives de ce fruit étaient déjà reconnues à l’époque : potassium, magnésium, calcium, phosphore, protéine, lipides, glucides, hydrates de carbone. Sa valeur énergétique de 90 calories dont 20 % de glucides et à ses qualités font dire aux nutritionnistes que mieux vaut manger une banane qu’un sandwich.

Bon appétit et à bientôt, Titoque.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s