Histoire de fruits exotiques

Les mondes lointains ont toujours attiré les aventuriers dans le sens noble du terme. Ils nous ont fort heureusement rapporté des  » preuves » de leurs explorations. Les fruits, dit exotiques parce qu’ils mûrissent au-delà des mers sous des climats différents des nôtres, font partie des merveilles qui illumine nos hivers maussades.

L’ananas.

sfMa. (1)
Merci à Christophe Colomb qui nous rapporta ce fruit délicieux, aux feuilles longues et épineuse. Ce NANA comme disaient les indigènes de l’Amérique tropicale, ressemble bien à une énorme pomme de pin d’où son appellation anglaise  » pine Apple . En fait ce fruit est composé de 100 à 200 baies ( les  » yeux « ) autour d’un axe central.

ananas (1)

L’avocat

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

ce fruit d’origine centre américaine, appelé ahuocalt par les aztèques, pousse sur un arbre d’environ 10 mètres de haut.

avocat_01

Les fruits de l’avocatier, qui appellent chaleur et altitude sont des baies qui peuvent varier considérablement de poids et de couleurs selon les espèces.

Si l’avocat et à juste titre considéré comme un fruit gras (il apporte 200 kcalories pour 100 g , dont 20 % de lipides), les graisses à qu’il contient ne sont pas germinatrices de cholestérol.

Il est riche en magnésium et phosphore, en vitamines B et renferme également de la vitamine C.

Bon appétit et à bientôt, Titoque.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s